Chronique Littéraire

Tu tueras l’ange

cover114488-medium

  • Tu tueras l’ange
  • Sandrone Dazieri
  • 608 pages
  • Robert Laffont
  • 4.5/5

Résumé : La mort rôde, aussi belle que fatale. Serez-vous sa prochaine victime ?
Lorsque le TGV Milan-Rome arrive à quai, la police fait une macabre découverte : tous les passagers de la classe affaires sont morts.
Si les premiers indices orientent l’enquête vers un attentat, la commissaire adjointe Colomba Caselli, muscles d’acier et âme fragile, a de sérieux doutes. Pour elle, seul Dante Torre, l' » Homme du Silo « , est capable d’y voir clair dans ce brouillard de mensonges et de fausses pistes. Très vite, ils découvrent que ce massacre n’est que l’énième épisode d’une longue série de carnages, sur laquelle plane l’ombre d’une mystérieuse figure féminine. Elle ne laisse aucune trace, juste un nom : Giltiné, l’ange lituanien des morts.

Avis : Avant toute chose, je dois vous dire que d’ouvrir ce livre, comporte un certain risque. Dès la première page, l’on ne peut plus le quitter, sauf avec un effort surhumain et ce jusqu’à l’on termine celui-ci. Je me suis laissé totalement emporté par la plume de Dazieri, pour en ressortir sans voix.

Alors que l’on commence en force en nous projetant directement sur une terrible scène de crime qui laisse croire à un attentat, l’auteur ne nous laissant aucun répit, nous propulse rapidement vers quelque chose d’encore plus noir que ce que l’on aurait pu croire. Tout au fil de cette enquête, l’on découvre un univers sordide et des vérités insoupçonnées. Dazieri, à monter ici une intrigue complètement tordue au cours de laquelle, il ne cesse de faire grimper le niveau de tension, pour nous livrer une finale époustouflante.

J’ai fais la connaissance de certains personnages pour la première fois, puisque je n’ai pas lu: Tu tueras le père( je sais, c’est mal, mais rassurez-vous, je vais vite y remédier soyez en certains! ). J’ai bien aimé, Colomba, pour sa personnalité franche. Elle éprouve un besoin vital de vérité au point qu’elle est prête à foncer même si tout semble se lier contre elle pour y parvenir. Mais celui qui m’a le plus séduit est sans aucun doute: Dante. Un homme qui se tient sur la mince ligne de la folie, et qui donne l’impression qu’il est à deux doigts d’y plonger complètement. Dans toute sa complexité, l’on aperçoit un être qui sous des allures fragiles et ses faiblesses, montre une force insoupçonnée pour tenter de surmonter ce qu’il vit. Un personnage d’une belle complexité, et hautement coloré.

Mais on y  découvre aussi des monstres. Des gens, qui pour une raison x et y sont de véritables fléaux qui ne sèment que le mal sous des apparences trompeuses. Des personnages qui sauront élever le cran de l’horrible au niveau supérieur dans cette enquête.

L’auteur a brillament imposer un climat sombre ou il garde bien caché son intrigue en ne nous dévoilant que par petit morceau ses réponses. Alors qu’il nous installe dans une ambiance ou l’on doute de tout, l’on ne parvient pas à mesurer toute l’étendue de se qui ce passe derrière les vérités cachées. De page en page, l’on ne peut être certain de ce qui se trame au prochain tournant.

En bref, moi qui n’avais pas lu: Tu tueras le père,  je ne me suis pas sentie perdue. Bien sûr, j’aurai compris certains éléments du premier livre, mais rien qui ne m’ait enlevée l’envie de le lire.  Ici j’ai eu la chance de découvrir un auteur à la plume complètement addictive que j’ai déjà hâte de retrouver.

Bonne lecture

Un énorme merci aux éditions Robert Laffont via NetGalley pour se service presse.

Publicités

9 commentaires sur “Tu tueras l’ange

    1. Si tu le peux, je te conseil de lire le premier livre avant ( Tu tueras le père), qui selon les avis que j’ai lu est excellent, histoire de tout connaître du début. Mais c’est juste une suggestion, comme je disais, pour moi qui n’est pas lu le premier, je ne me suis pas sentie perdue 😉

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s