Chronique Littéraire

ALIENOR, l’origine de toutes les haines

cover-203

  • ALIENOR, l’origine de toutes les haines
  • Aurélien Grall
  • 295 pages
  • Autoédition
  • 3.5/5

RésuméAlexia est encore petite fille lorsque des inconnus l’arrachent à sa famille pour la conduire dans une école privée, l’Académie Aliénor d’Aquitaine.

Le pensionnat d’élite est censé lui promettre le plus brillant des avenirs, bien loin de la misère qui l’a vue naître.

Mais les choses ne se passent pas comme prévu et la petite prend progressivement conscience, en compagnie de ses deux amies, Jade et Clarisse, qu’elles sont promises à de plus beaucoup plus sombres desseins…

Avis : Voilà ici, un livre fort intéressant qui nous offre, une histoire se déroulant sur un fond de politique et d’espionnage. Je dois dire que je n’ai pas l’habitude de ce genre de récit, puisque je ne suis pas porté vers ce sujet de lecture quand je pars en virée livresque. Dans ALIENOR, l’origine de toutes les haines, j’ai agréablement été surprise et conquise.

On pourrait dire que ce roman est divisé en deux parties bien distinctes. En premier temps, l’arrivée de ces jeunes filles à l’académie ainsi que leur éducation. Ce fut ma portion préférée. Alors que l’on assiste au départ de celle-ci vers l’académie, l’on suivra leurs parcours au fil du temps dans cette formation assez troublante. En même temps qu’elle, l’on comprendra l’étendue de tout ce qui les attend. L’auteur nous mets dès lors en suspense, et l’on a rapidement envie de découvrir ce qui se trame.

En deuxième partie, l’on suit ces jeunes des années plus tard alors que maintenant les choses sont enclenchées et l’on entrevoit, toute la perversité de ce pour quoi elles ont été formées. Cette partie-ci est bourrée d’action, et de page en page, Aurélien Grall ne nous laisse pas souffler, enchaînant les événements à une vitesse folle pour nous livrer une fin surprenante et captivante.

La plume de l’auteur est magnifiquement minutieuse. Il nous y va de descriptions précises et rapidement l’on peut visualiser ses mots. Je tiens à souligner, tout particulièrement tout ce qui entoure les armes et véhicules. Soyons honnête, je suis une inculte dans ce domaine, je n’y connais absolument rien de rien. Mais je ne me suis jamais sentie perdue malgré tout, parce que pour chaque arme ou véhicule, l’on retrouve une annotation au bas de la page nous précisant de ce qu’il s’agit. Et je ne peux que remercier Grall pour ceci, ma lecture n’en a été que plus enrichissante.

Les personnages sont quant à eux fort intéressant. J’ai été très touché par ce qu’elles vivent et je me suis attaché plus particulièrement à une d’entre elles. Par contre, j’aurais aimé connaître un peu plus les autres pensionnaires.

En bref, une histoire entraînante et captivante qui nous transporte dans un monde où certains sont prêts au plus ignoble pour s’affranchir une tranche de pouvoir. Ce fut une belle découverte pour ma part.

Bonne lecture.

Merci à Aurélien Grall via Simplement pour ce service presse.

Publicités

10 commentaires sur “ALIENOR, l’origine de toutes les haines

      1. C’était assez original comme histoire, ces femmes qui prennent le pouvoir, j’ai vraiment aimé le personnage d’Alexia car c’est mon prénom mais aussi car l’héroïne est courageuse et curieuse. D’ailleurs je ne sais pas si tu as dit ton personnage préféré 😉

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s