Chronique Littéraire·Coup de Coeur

La quatrième fée

cover91819-medium

  • La quatrième fée
  • Brigitte Guilbau
  • 198 pages
  • Lilys éditions
  • 5/5

Résumé : Une légende vietnamienne raconte l’histoire de trois fées.

La première veille sur l’embryon, le fœtus et la mère pour leur donner force et vigueur pendant la grossesse.

La deuxième fée s’occupe de la naissance pour que la mère soit libérée rapidement et que l’enfant vienne au monde en bonne santé.

La troisième apparaît quand vient l’heure de mourir : elle nous aide à passer la porte vers ce monde que l’on dit meilleur, à nous donner le courage et à nous apaiser.

Qu’arriverait-il si, par un rendez-vous insoupçonné, une quatrième fée venait faire trébucher cette dernière ?

Avis : Il y a de ces livres, que l’on referme le cœur gros et la tête emplie de réflexions. Celui-ci en est un. Une magnifique oeuvre qui n’a rien d’un récit fantastique malgré son titre et sa couverture qui puisse nous faire penser que c’est le cas. C’est une histoire, que malheureusement certains auront peut-être à vivre, mais dans celle-ci, Brigitte Guilbau en fait quelque chose de tout à fait magnifique. Le récit d’une mère qui se retrouve devant le plus difficile des choix, même si celui-ci peut sembler être clair.

Je ne vous mentirai pas, le fait que je suis la maman de quatre enfants, aura touché une corde sensible chez moi. Je n’ai pas pu faire autrement que de me mettre dans la peau de cette femme et j’ai pu ressentir tout ce déchirement entre la logique et notre souhait. L’auteure a magnifiquement mis sur papier les émotions entourant toute cette tragédie, et l’on ne peut y rester imperturbable.

Alors que cette histoire aborde un sujet qui est toujours sensible: le deuil, elle nous livre aussi un magnifique message sur l’espoir et la persévérance. Mais aussi nous ouvrent les yeux sur les possibilités de faire de ce moment horrible, une porte vers l’avenir. L’espoir que les choses ne sont pas ainsi sans raison et que dans toute cette souffrance, il peut en ressortir quelque chose de positif et beau.

Je n’ose pas trop vous en dévoiler, parce qu’il faut lire ce livre pour le découvrir et ce laissé submergé par ces émotions. Même si ce roman, est parfois d’une grande tristesse, on le quitte avec une vision différente et l’espoir que la vie puisse perdurer d’une façon ou d’une autre.

Merci infiniment à Lilys éditions via NetGalley pour m’avoir permis de lire ce livre.

Bonne lecture.

Publicités

Un commentaire sur “La quatrième fée

  1. Déclencher de grandes vagues d’émotion mêlées de réflexion, c’est le pouvoir des récits initiatiques. Je les aime aussi beaucoup. Je vois qu’en ce moment vous lisez Les douze… Dans cette trilogie, il y a aussi beaucoup de profondeur. J’en ai un formidable souvenir !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s