Chronique Littéraire

Le sang des innocentes

31311986

  • Le sang des innocentes
  • Mélanie Tremblay
  • 461 pages
  • Guy Saint-Jean Éditeur
  • 3.5/5

Résumé : Après avoir vécu un événement tragique, la jeune journaliste québécoise Lily-Rose L’Espérance part relever de nouveaux défis au New York Today Journal. Dès ses débuts, elle se voit confier une enquête sur un crime horrible: le corps mutilé d’une femme enceinte a été retrouvé dans Central Park.
Mais ce n’est pas tout… Non seulement le fœtus a disparu, mais la défunte porte un chapelet et tient un crucifix dans lequel est dissimulé un message composé de versets de la Bible. Fanatisme? Démence?
Puisqu’il prétend agir au nom de Dieu, le meurtrier présumé, que les autorités ont baptisé «L’Avorteur», ne se contentera pas d’un seul meurtre.
À la fois terrorisée et inexpérimentée, Lily-Rose devra investiguer auprès de l’archidiocèse de New York et de groupes luttant contre l’avortement tout en prouvant à son nouvel employeur qu’elle peut livrer les meilleurs articles. Plongée dans l’abîme du mal et de la folie, la jeune journaliste parviendra-t-elle à résoudre l’enquête et à s’en sortir indemne?

Avis : Après avoir lu l’avis de CatCritick sur le deuxième livre de Mélanie Tremblay, j’ai eu envie de découvrir cette auteure. Donc voilà qu’ici je me suis plongée dans son premier roman avec un vive enthousiasme.

Pour cette première enquête, l’auteure a décidé de nous plonger dans une histoire sombre qui touche un sujet délicat: l’avortement. Tout au long de son récit, elle nous dévoile un côté sombre de l’extrémisme, et nous fait découvrir plusieurs écoles de pensée différentes sur ce sujet.

Dès les premières pages, je me suis senti entraînée par Lily-Rose L’Espérance dans son enquête. Une journaliste qui suite à une épreuve terrible décide de prendre sa vie en main avec un nouveau départ. Ce personnage est une belle bouffée de fraîcheur et l’on prend rapidement plaisir à la suivre.

Mais voilà, au fil des pages, les états d’âme de celle-ci finissent par devenir un peu lourds. J’ai l’impression que notre journaliste a sans cesse besoin qu’on lui donne une bonne accolade et lui dise combien son travail est bien fait. Heureusement pour elle, qu’elle est entourée de ses deux acolytes qui sont toujours présent pour lui remonter le moral.

J’ai franchement aimé, l’incursion dans l’univers du journalisme d’aujourd’hui. Je n’avais pas une idée précise du fonctionnement de celui-ci, mais dans ce récit l’on en apprend les roulements, sans tomber dans l’excès. D’ailleurs l’on retrouve plusieurs articles de Lily-Rose dans notre lecture et cela rend le récit encore plus crédible. Le tout avec une foule d’informations que j’ai trouvées fort intéressantes.

Pour ma part, ce fut une belle découverte avec Mélanie Tremblay. Une enquête palpitante l’on découvre le journalisme d’aujourd’hui. Pour un premier roman, j’ai trouvé que l’auteure avait fait un magnifique travail et qu’au niveau de la recherche c’était exceptionnel . J’ai bien hâte de retrouver notre journaliste dans le prochain tome.

Bonne lecture .

 

 

Publicités

2 commentaires sur “Le sang des innocentes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s