Chronique Littéraire

Le Passage

11073809

  • Le Passage
  • Justin Cronin
  • 966 pages
  • Robert Laffont
  • 4/5

Résumé : Années 2010. Dans le Tennessee, Amy, une enfant abandonnée de six ans est recueillie dans un couvent… Dans la jungle bolivienne, l’armée américaine recherche les membres d’une expédition atteints d’un mystérieux virus… Au Texas, deux agents du FBI persuadent un condamné à mort de contribuer à une expérience scientifique gouvernementale. Lui et les autres condamnés à la peine capitale participant au projet mutent et développent une force physique extraordinaire. Les deux agents du FBI sont alors chargés d’enlever une enfant – Amy. Peu après que le virus a été inoculé à cette dernière, les mutants attaquent le centre de recherches.
Près d’un siècle plus tard. Une communauté a survécu à l’apocalypse causée par l’attaque des viruls, ainsi qu’ont été baptisés les mutants. Une adolescente la rejoint bientôt. Une puce électronique implantée sous sa peau révèle qu’il s’agit d’Amy, âgée désormais de plus de cent ans mais qui en paraît à peine quatorze… L’aventure ne fait que commencer.

Avis : Voila Le passage est un livre lu maintenant . 966 pages qui si je pouvais les résumées en quelques mots , je crois que je dirais : Une richesse époustouflante .

J’essai toujours quand je parle d’un livre , de donner un avis sans raconter totalement l’histoire , parce que je pense qu’il est primordiale de découvrir chaque livre par soi même . Ici j’aurais tellement de chose à vous dire . M’attendant à me plonger dans une histoire complètement post apocalyptique emplie de monstre , je me suis retrouvée la et totalement ailleurs .

L’on découvre comment un jour l’humanité telle que nous la connaissons changera à jamais . Dans cette première partie on retrouve Amy une petite fille , dont la tristesse de l’histoire nous arrache le cœur . Et dans toute cette tristesse , l’auteur nous donnera la chance de rencontré des personnages avec leurs passé riche , qui eux sauront nous redonner foi en l’humanité et l’amour . Une mention particulière pour ce début qui m’aura charmé mais surtout fait ressentir une foule d’émotions intenses .

Et puis le monde est changé et nous sommes cent ans plus tard . Cette partie , m’a demandé un peu plus de bottage de derrière . Parce qu’ici , Justin Cronin prend le temps de nous mettre en place son univers . Ça demande du temps , et c’est très bien ainsi . Si jamais rendu la tout comme moi vous sentez votre engouement diminuer , faites moi confiance poussez vous à allez plus loin .

L’on rencontre une foule de personnages qui nous accompagneront dans cette histoire . Au cours des chapitres , l’on découvre ces gens , avec leurs questionnements et leurs cheminement qui sont d’une richesse magnifique . Je dois dire que le travail de l’auteur est sublime . L’on ressent leurs émotions et l’on ne peux être indifférent à ce qui leurs arrivent .

Voila , je ne sais comment je pourrais continuer à parlé de ce livre sans vous en dire trop . Bien évidemment un livre de 966 pages , c’est n’est pas un livre ou à chaque chapitre c’est un nouveau rebondissement . C’est une histoire profonde et détaillée , l’auteur prend son temps , il dépose tout en douceur les fondation de son histoire et de ceux qui la peuple . Ne serait ce que pour la beauté des personnages , il faut le lire . L’écriture de ce livre est absolument sublime .

Je peux déjà vous garantir que je lirai le tome suivant de cette trilogie dans un avenir pas trop lointain .

Bonne lecture

 

Publicités

Un commentaire sur “Le Passage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s